Le pot fêlé

This page is also available in english.

Avez-vous déjà fait un puzzle ?

Chaque pièce est unique, avec une et une seule place.

C’est en trouvant les particularités de chaque pièce que nous arrivons à trouver sa place, assembler les morceaux, et voir l’image complète apparaitre.

Nous avons tous des qualités, des défauts, des besoins et des rêves qui définissent ce que nous sommes.

Découvrons-nous, découvrons les autres, et construisons le bonheur commun de vivre ensemble sur Terre.

Lecture par Isabelle du conte « le pot fêlé »

Un joli conte chinois qui existe aussi avec une porteuse d’eau indienne.

A tous les fêlés de la terre, du corps, du cœur, ou de l’âme.


Abonnez-vous à la lettre

Nouvelles du Monde Fraternel

Contactez-nous

Humanite.Fraternelle@gmail.com

Page contact


Répondez à la question existentielle sur la page

Pour Quoi Sommes Nous Vivant

Écrivez un article pour les Nouvelles du Monde Fraternel

Pour le Blog les lois de la nature,
dans l’un des 7 domaines : Fraternité, Interrelations, Ressources naturelle et humaine, Équilibre dynamique, Besoins essentiels, Créativité, Conscience,
pour la Pétition Terre naturelle,
pour le Plan d’actions d’harmonisation.

Page contenant la procédure.

Publié par Planet-Human

Textes, philosophie, actions pour l'Humanité Fraternelle. {Texts, philosophy, actions for Fraternal Humanity.}

Un avis sur « Le pot fêlé »

  1. Nous vivons la période de Noël, un temps où on voit se multiplier ici et là toutes sortes de crèches…

    Parmi les personnages de la crèche provençale traditionnelle, il y a un personnage qui se nomme le « ravi de la crèche »… on appelle ainsi le fêlé du village… …

    Autrefois avant l’époque dite des « lumières » époque où on a inventé la raison et le rationalisme comme religion d’état… les fêlés avaient toute leur place parmi les habitants des villages…

    Et lorsqu’on a imposé la raison et le rationalisme comme religion d’état on a aussi inventé les asiles psychiatriques ! ! ! Bref on a commencé à enfermer les fêlés…

    … Je me souviens que durant les années 70, époque où mes activités de militant m’amenaient à aller rencontrer d’autres militants très engagés, à travers l’Europe… … Eh bien, j’avais découvert, à ma grande surprise, que dans certaines parties d’Europe les fêlés restaient en liberté.

    Les fêlés continuaient à vivre tout naturellement au milieu des familles et des habitants …

    En écoutant avec bonheur ce conte … J’ai compris pourquoi dans certains endroits du monde on garde en liberté les fêlés… Les fêlés viennent à leur manière nous apporter la lumière qui nous manque !

    Oui… Car tout ce qui est fêlé laisse passer la lumière ! ! !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :