Il était une fois, la Vie sur Terre

This page is also available in english.

Pour appliquer le « Coaching Biologique », il faut connaitre l’architecture fonctionnelle du système que nous souhaitons harmoniser.

Pour évolutionner notre système politique obsolète vers une Humanité Fraternelle, le système à harmoniser est : la Vie sur Terre.

Déterminer l’architecture fonctionnelle à harmoniser revient à définir les éléments nécessaires à la Vie sur Terre :

  • Ce n’est pas l’histoire chronologique qui est importante.
  • Nous n’avons pas besoin de savoir qui est apparu le premier.
  • Il ne sert à rien de rentrer dans les détails.
  • C’est la vision la plus globale des interactions responsables de la vie terrestre qui importe.
La réalité physique de la Vie Terrestre :
Le but à atteindre, le support universel, les plans directeurs,
les acteurs

Si nous ne savons pas où nous voulons aller, quel que soit l’endroit où nous sommes, nous n’arriverons pas à destination.

  • C’est pourquoi il est important de commencer par définir le but à atteindre. Le but à atteindre est l’harmonie de la vie terrestre.
  • Sans Terre, pas de vie terrestre. La Terre est le support universel de la vie terrestre.
  • La vie terrestre a débutée lorsque la vie a pris place sur Terre.
    – La Terre existait déjà.
    – Si la vie disparaissait de la surface de la Terre, la Terre ne disparaitrait pas pour autant.
    – La Terre navigue dans le système solaire indépendamment de la vie terrestre.
    Il existe un « Plan Directeur Universel » d’où proviennent les lois universelles relatives à la Terre et à la Vie.
  • Lorsqu’il se passe quelque chose dans une partie du globe, cela peut avoir des répercussions dans une autre partie du globe.
    – Si la Terre disparaissait, la vie terrestre disparaitrait également.
    – Toutes les planètes du système solaire n’ont pas une forme de vie identique à celle de la Terre.
    Il existe un « Plan Directeur Terrestre » d’où proviennent les lois universelles spécifiques à la vie terrestre.

Il faut re-connaître les acteurs « principaux » de l’histoire présente et déterminer leur lien avec les plans directeurs.

  • Des écosystèmes naturels et diversifiés peuplent la Terre.
    Ils sont constitués de végétaux, d’animaux et d’un climat particulier.
    Ses écosystèmes proviennent du Plan Directeur Universel.
  • Les écosystèmes peuvent être modifiés par l’activité de l’être humain.
    Cela veut dire que l’être humain peut façonner des écosystèmes non présents dans le Plan Directeur Universel.
    Ils seront inscrits uniquement dans le Plan Directeur Terrestre.
La vie s’anime grâce aux « espace clos »

Les « espaces clos » sont les éléments de base qui interagissent ensemble, consciemment ou inconsciemment, pour créer la réalité physique de la vie terrestre.

A l’échelle globale :

  • Tous les éléments d’un « espace clos » sont de même nature ;
  • Ils ont des propriétés universelles identiques ;
  • L’harmonie de l’ensemble de la vie terrestre, réside dans la synchronisation des différents « espaces clos ».
  • Les informations sont inscrites dans le Plan Directeur Universel. Elles sont immuables.

A l’échelle individuelle :

  • Chaque élément d’un « espace clos » présente une diversité spécifique et unique dans son apparence physique et son émotionnel.
  • Les moyens de communication (les échanges) entre les éléments d’un même « espace clos » sont différents des moyens de communication d’un « espace clos » à un autre.
  • Les informations sont inscrites dans le Plan Directeur Terrestre. Elles évoluent au fur et à mesure de l’histoire de l’Humanité et des connaissances universelles que nous acquérons.
Les « espaces clos » du Plan Directeur Terrestre

Les écosystèmes naturels donnent à la Terre sa particularité par rapport aux autres planètes.

Trois éléments distincts entrent en jeu dans la spécificité d’un écosystème naturel : les animaux, les végétaux, le climat.

  • Le climat n’est pas un « espace clos » car il est également dépendant de sa position sur la Terre -par exemple la chaleur du soleil dépendra de la latitude et la longitude et influencera la végétation- et de l’activité humaine.
  • Les animaux et les végétaux sont deux « espaces clos » distincts car ils ont une existence qui leur est propre, ils sont de nature différente, avec une grande différence concernant la mobilité puisque les animaux peuvent se déplacer librement, alors que les végétaux sont immobiles ou portés par les courants (vent ou marin) ou les êtres vivants.
  • Les espaces clos animaux et végétaux ne peuvent pas changer par leur activité l’écosystème dans lequel ils se trouvent. Ils suivent ce qui est inscrit dans le Plan Directeur Universel.

L’être humain est un Créateur d’écosystème.

  • C’est le troisième « espace clos ».
  • Il est distinct de « l’espace clos végétal », puisqu’il est de nature différente.
  • Bien que faisant partie du même règne vivant que les animaux, il est distinct de « l’espace clos animal » car il peut changer l’écosystème dans lequel il se trouve par son activité, ce que les animaux ne peuvent pas faire.
Ce qui est immuable et Ce qui est terrestre

L’environnement est la dualité entre
– Le Plan Directeur Universel qui contient les lois immuables de la Vie,
– Le Plan Directeur Terrestre qui contient les lois terrestres.

  • La Terre est le support de la vie terrestre. Elle est animée par le Plan Directeur Universel.
  • Les animaux et les végétaux sont en lien direct avec le Plan Directeur Universel. Ils sont animés par l’Instinct.
  • Les êtres humains sont en lien direct avec le Plan Directeur Universel dans lequel ils ne peuvent rien changer, et en relation avec le Plan Directeur Terrestre dans lequel ils peuvent ajouter « leur composition ». Ils sont animés par la Créativité.
  • Le Plan Directeur Universel est le chef d’orchestre. Il est animé par l’Harmonie.

La conséquence de cette dualité est qu’à chaque action humaine, le Plan Directeur Universel agit automatiquement sur le Plan Directeur Terrestre pour maintenir l’harmonie, et cette rétro-action nous n’y pouvons rien. Elle est indépendante de notre volonté et de notre but initial. Elle est naturelle. Elle suit les lois cosmiques.

S’il est vrai que nous sommes créateur d’écosystèmes, nous ne sommes pas créateur « d’écosystèmes naturels ».

  • Les végétaux, les animaux, la Terre, la Vie sont en lien direct avec le Plan Directeur Universel pour réaliser des écosystèmes naturels et harmonieux.
  • En nous, seul notre part « Humaine », notre Fraternité, est en lien direct avec le Plan Directeur Universel.

Si c’est la Fraternité que nous mettons aux commandes de nos choix collectifs, ensemble, la vie terrestre -humains, animaux, végétaux, Terre- deviendra un Environnement Harmonieux.


Abonnez-vous aux Nouvelles du Monde Fraternel

Recevez la lettre hebdomadaire directement dans votre boîte de réception.

Publié par ki-Regeneration

Régénérer Naturellement la Vie. {Regenerate Life Naturally.}

2 commentaires sur « Il était une fois, la Vie sur Terre »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :