Le système de reproduction, la volonté involontaire

This page is also available in english.

Sur du papier, avec des mots, dans sa tête, il est possible de réaliser ses rêves les plus merveilleux. Mais lorsque nous passons à la réalisation, nous nous heurtons toujours à des obstacles non prévus, qui ruinent parfois nos élans. La dualité est l’état naturel de l’évolution de la vie, ses extrémités peuvent être utilisées comme les limites à avoir à l’œil, pour progresser entre les deux en équilibre.

Ce n’est pas le pouvoir qui corrompt mais la peur.
La peur de perdre le pouvoir corrompt ceux qui l’exercent et
La peur de la matraque corrompt ceux qui la subissent.
« Libérés de la terreur »
de Aung San Suu Kyi

Le système de reproduction, des processus automatiques parsemés d’envies pour évoluer en toute liberté :
La différence physique et la fonction identique

Dans le corps humain, l’appareil reproducteur possède le plus de différences entre les femmes et les hommes, tout en ayant les mêmes fonctionnalités.

Organe fémininOrgane masculinFonctionnalité
OvairesTesticulesProduction des cellules germinales et sécrétion d’hormones.
TrompesCanal déférentTransport des cellules germinales.
Glandes para-urétrales, Glandes de SkeneGlandes séminalesProduction de liquide séminal.
Glandes vestibulaires majeuresGlandes bulbo-urétrales,
Glandes de Cowper
Production d’un liquide clair, visqueux, lubrifiant.

Les cellules germinales féminines et masculines n’ont pas les mêmes caractéristiques de vie et de diffusion, elles nécessitent une organisation structurale différente, tout en respectant des besoins identiques.

Des actions automatiques

Il existe des évènements dans le système de reproduction que nous ne pouvons pas deviner.

Aujourd’hui, nous savons que les hormones jouent un grand rôle dans l’orchestration du système de reproduction. Elles sont connues, les interactions entre chacune peuvent être modélisées et utiliser à des fins médicales.

Voici des étapes qui semblent échapper à un contrôle volontaire :

  • Chez la femme, à chaque cycle d’ovulation, environ 10 à 20 follicules pré-natals commencent une maturation pour donner une ovule, mais un seul devient dominant et les autres dégénèrent ;
  • Chez l’homme, l’érection résulte de la stimulation parasympathique, qui entraîne une relaxation des muscles lisses de la paroi des artères vascularisant les corps érectiles et autorisant le sang à engorger les sinus vasculaires des tissus érectiles.
    Le système parasympathique contrôle les activités involontaires des organes, des glandes, des vaisseaux sanguins.
  • Chez l’homme, au moment où l’urètre se détache de la vessie, il est entouré d’un sphincter de muscle lisse, le sphincter urétral interne. Ce sphincter est sous contrôle du sympathique et ferme l’urètre durant l’éjaculation de sorte que la semence ne puisse pas atteindre, de façon rétrograde, la vessie.
    Le système sympathique contrôle un grand nombre d’activités automatiques de l’organisme, telles que le rythme cardiaque ou la contraction des muscles lisses.

Lorsque nous acquérons des connaissances, il serait bon de distinguer ce qui est lié à la biologie humaine et peut être utilisé à des fins thérapeutiques, de ce qui est lié au libre arbitre et doit rester l’expérience de la vie.

Tout prévoir pour la création

Le cycle menstruel prépare l’utérus à recevoir l’œuf fécondé et à participer à son développement embryonnaire.

Tous les mois, de la puberté à la ménopause, la femme est soumise au cycle mensuel qui va lui permettre de porter la vie.

Pour cela, le cycle mensuel s’accompagne des changements suivants de l’endomètre de l’utérus :

  • La phase mensuelle : elle dure de 3 à 5 jours et marque le début du cycle lorsque l’endomètre dégénère parce qu’aucune nidation n’a eut lieu, et subit une élimination avec le flux mensuel.
  • La phase proliférative : du 4ème au 14ème jour environ, lorsque l’endomètre s’épaissit de façon considérable ; cette croissance est stimulée par l’œstrogène ;
    Elle coïncide avec la phase folliculaire du cycle ovarien, qui voit la prolifération des cellules de la granulosa dans un follicule sélectionné.
  • La phase sécrétoire : après l’ovulation, l’ovulation correspond au 14ème jour du cycle ovarien, l’endomètre augmente son activité sécrétoire (mucus riche en nutriment) sous l’influence de la progestérone (hormone qui favorise la gestation). Il devient épais et œdémateux afin d’anticiper une possible nidation ;
    A ce moment, le cycle ovarien est à sa phase lutéale pendant laquelle les cellules folliculaires se transforment en un corps jaune ou lutéal et produit des quantités importantes de progestérone, mais aussi d’œstrogène et de l’inhibine.
  • En absence de fécondation, la dégénérescence du corps jaune, et donc la diminution des taux plasmatiques d’œstrogène et de progestérone, commence vers le 25ème jour du cycle et des menstruations apparaissent vers le 28ème jour, définissant le début d’un nouveau cycle menstruel.
  • Si la fécondation et la nidation se produisent, alors les niveaux plasmatiques de l’œstrogène et de la progestérone continuent d’augmenter, avec une stimulation de la croissance de l’endomètre par l’œstrogène et une inhibition de la contractibilité utérine par la progestérone, afin que le fœtus puisse atteindre son terme (9 mois) avant sa naissance.

À chaque ovulation, l’une des deux actions : la fécondation a lieu ou la fécondation n’a pas lieu, se produit, indépendamment de l’attention que nous y portons.

Utilisons la dualité « volonté / involontaire » contenue dans les échanges créatifs pour élever notre conscience :

Si nous considérons que nos rêves sont la partie involontaire de la créativité,
et la société le lieu d’expression de notre volonté pour leur donner vie ;

Développer des sociétés conscientes peut offrir la liberté de les réaliser ;

Décidons d’échanger nos pensées, nous créerons un monde éveillé.


Nous ne pouvons pas savoir comment les autres fonctionnent, qui ils sont, sans dialoguer entre nous sur des sujets de sociétés, des films, des situations de la vie courante…. Retrouvons-nous pour échanger nos connaissances, parler de nos envies, nos doutes, nos peurs, nos rêves afin d’éveiller notre conscience sociétale à la créativité offerte par la vie.

Donnons naissance à une Terre Fraternelle

Abonnez-vous à la lettre

Nouvelles du Monde Fraternel

Contactez-nous

Humanite.Fraternelle@gmail.com

Page contact

Répondez à la question

Êtes-vous conscient de vos dualités ?

Grâce à un commentaire.

Référence bibliographique :
– Les informations sur le système de reproduction sont extraites du livre « L’anatomie à colorier Netter », John T. HANSE, Edition Elsevier Masson, 2017.

Publié par Obel'Isa

Retrouver la paix intérieure : Source de la santé, l'harmonie avec le monde. {Find again inner peace: Source of the health, the harmony with the world.}

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :