La biologie de régénération, la beauté de l’harmonie

This page is also available in english.

Notre système social, éducatif, économique n’est pas juste, il nous apprend à haïr la différence pour nous diviser, à prendre ce qui peut être donné, à exploiter les failles du système pour nous en sortir, et de fil en aiguille nous faisons de même avec les autres. Pour ne pas se perdre, nous cachons notre cœur derrière un mur, et doucement, nous nous fermons à la Fraternité, à l’Amour, à la Vie. La fraternité est l’état naturel de l’être humain, elle ne demande qu’à s’exprimer afin de connaître la joie du bonheur commun.

Personne n’est la solution au bonheur commun,
Le bonheur commun est la solution pour tout le monde.
Obel’Isa

Analyse des articles sur le fonctionnement du corps humain, du cycle biologique « échanges » :
Chacun sa place

Un orchestre est un monde.
Chacun vient avec un instrument et un talent différents.
On se réunit le temps d’un concert pour jouer ensemble dans l’espoir de produire un son magique, d’atteindre l’ultime harmonie.
« Le Concert » de Radu MIHAILEANU

Quelque soit le domaine ou la fonction que nous étudions dans les échanges biologiques, nous pouvons classer les éléments qui y sont impliqués, dans trois catégories différentes :

  • Une ossature intérieure, un organe, un viscère, une cellule… qui correspond à un espace délimité contenant des conditions environnements particulières pour remplir une fonction ;
  • Des besoins, pour fonctionner et remplir sa fonction, l’ossature aura besoin de nutriments, et de rejeter ses déchets ;
  • Un milieu extérieur, qui va apporter à l’ossature les nutriments, et reprendre les déchets.
Des fonctions pour répondre aux besoins

La beauté se trouve là où une âme danse dans un corps,
Là où l’Esprit trace un chemin dans la matière.
Jean PROULX

La structure d’échanges, « ossature intérieure – besoins – milieu extérieur », offre une organisation optimale au corps humain pour se régénérer. Mais, il faut tenir compte du fait que le milieu extérieur peut également contenir des éléments non désirables, et que la gestion des déchets nécessite plus de traitements que l’apport nutritionnel.

  • Le Complexe Majeur d’Histocompatibilité : il est présent à la surface de toutes les cellules nuclées afin que les cellules impliquées dans la défense immunitaire soient capable de distinguer les cellules spécifiques de l’organisme et les cellules étrangères -la connaissance de Soi ;
  • Les veines représentent 64% du système sanguin : elles transportent le sang pauvre en oxygène et riche en dioxyde de carbone des organes vers le cœur : -la réactivité ;
  • Le tube digestif mesure environ 10 mètres de la bouche au canal anal : lors du développement embryonnaire, il se développe à partir de l’intestin primitif par une suite d’événements de délimitation, prolifération, rotation, plicature, pour répondre aux contraintes spatiales de l’embryon -l’adaptabilité.
La dualité est évolution

C’est un peu ça, la danse, cette possibilité d’établir un contact vraiment profond avec toutes les races, toutes les cultures, toutes les langues.
Maurice BEJART

Même si à première vue, l’extérieur peut sembler apporter des inconvénients à l’ossature, ces contraintes lui prennent d’acquérir une solidité intérieure. Comme s’il existait derrière la dualité, un objectif invisible de réunir les extrêmes.

Voici quelques points soulevés par Nelson MANDELA dans « Un long chemin vers la liberté », qui semblent donner quelques exemples de cette dualité que la vie a choisit pour harmoniser les échanges :

  • J’ai toujours su qu’au plus profond du cœur de l’homme résidaient la miséricorde et la générosité.
  • Même aux pires moments de la prison, quand mes camarades et moi étions à bout, j’ai toujours aperçu une lueur d’humanité chez un des gardiens, pendant une seconde peut-être, mais cela suffisait à me rassurer et à me permettre de continuer.
  • La bonté de l’homme est une flamme qu’on peut cacher, mais qu’on ne peut jamais éteindre.
  • Un homme qui prive un autre homme de sa liberté est prisonnier de la haine, il est enfermé derrière les barreaux des préjugés et de l’étroitesse d’esprit.
  • Libérer à la fois l’opprimé et l’oppresseur.
  • La vérité, c’est que nous ne sommes pas encore libres ; Nous avons seulement atteint la liberté d’être libres, le droit de ne pas être opprimé.
Utilisons l’harmonie naturelle du modèle biologique pour vivre dans la Paix :

Nous ne devons pas avoir peur de nous confronter…
du chaos naissent les étoiles.
Aujourd’hui je sais que cela s’appelle… « La Vie ».
Charlie CHAPLIN

L’ossature intérieure : ce sont nos qualités, nos défauts, nos passions, ce qui fait de nous un être différent des autres -l’individu ;
Les besoins : les conditions de vie nécessaires pour vivre humainement dans le respect des droits inaliénables -la vie individuelle, l’engament individuel envers la vie ;
Le milieu extérieur : les pays, les animaux, la Terre, l’Univers -la vie collective, l’engagement citoyen envers le monde.
La dualité comme appui intérieur : celle proposée par Nelson MANDELA dans « Un long chemin vers la liberté » semble très honorable :

  • Les gens doivent apprendre à haïr, et s’ils peuvent apprendre à haïr, on peut leur enseigner aussi à aimer, car l’amour naît plus naturellement dans le cœur de l’homme que son contraire.
  • Je ne suis pas vraiment libre si je prive quelqu’un d’autre de sa liberté, tout comme je ne suis pas libre si l’on me prive de ma liberté.
  • Être libre ce n’est pas seulement se débarrasser de ses chaînes ; c’est vivre d’une façon qui respecte et renforce la liberté des autres.

La fraternité ne s’achète pas, elle vient du cœur, de notre Humanité. Elle est innée. Retrouvons-nous afin de lui donner la possibilité de s’exprimer librement et pleinement pour initier un courant d’Humanité qui évolutionnera notre système obsolète.

Donnons Naissance à une Terre Fraternelle

Abonnez-vous à la lettre

Nouvelles du Monde Fraternel

Contactez-nous

Humanite.Fraternelle@gmail.com

Page contact

Répondez à la question

C’est quoi le Bonheur Commun pour vous ?

Grâce à un commentaire.

Publié par Obel'Isa

Retrouver la paix intérieure : Source de la santé, l'harmonie avec le monde. {Find again inner peace: Source of the health, the harmony with the world.}

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :